Au jour 4, du challenge, le résultat est médiocre.
Certes j’ai écrit un peu plus de 1600 mots mais je ne suis pas convaincue par l’histoire et n’ai même pas complété mon tableau de chapitres… mauvais signe.

L’inspiration m’abandonne et fait place aux doutes. J’ai un concept et je pense que cela pourrait vraiment être intéressant, mais je n’arrive pas encore à le matérialiser en une trame d’histoire valable sur laquelle je pourrais travailler.

D’habitude, lorsque j’écris un roman, je suis « habitée » par celui-ci , je m’imprègne de l’intrigue et des personnages si bien qu’écrire ensuite devient un jeu d’enfant.  Pour le moment, rien de tel…

Je crois que je dois encore mûrir l’idée, faire quelques recherches et reprendre mon plan avant d’envisager écrire une ligne. Je sais qu’après, les 50 000 mots seront atteignables.

Tout doit donc d’abord se passer dans mon imaginaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *