Qu’est-ce que cela à avoir avec moi ? Eh bien j’aime beaucoup utiliser mon temps de trajet pour écouter ou regardes des vidéos, essentiellement sur le développement personnel et l’autoédition. C’est une activité dont je raffole. Elle me permet de découvrir, d’apprendre, et de me développer. Pourquoi donc m’en priver ?

Tout à l’heure écouté Les 21 secrets de millionnaires de Bryan Tracy.

Petit récap avec mes réponses ou mes réflexions  :

1. Ayez un grand rêve pour vous et votre famille

J’en ai un : celui d’être une romancière autoéditée, d’être auteur-entrepreneur à plein temps, qui aide, inspire, impact, divertit et ravit son lectorat. Cette romancière que je veux être est à l’aise financièrement, elle peut offrir à sa famille tout le confort.

Elle peut aussi aider d’autres aspirant-auteurs, en les coachant par exemple.

Et puis elle donne aussi, de son argent et de son temps : elle fait partie d’une association (ou elle a la sienne) pour apprendre aux adultes à lire et écrire.

Enfin, elle laisse un héritage, à son fils et au monde.

2. Ayez une direction claire et précise

Pour arriver à la réalisation de ce rêve, je dois :

– écrire des romans
– me faire connaître comme romancière
– séduire par ma plume pour intéresser et attirer toujours plus de lecteurs

3. Voyez-vous comme votre propre patron

Brian Tracy explique que cela signifie : prenez toutes vos responsabilités sans accuser ou jeter la faute sur les autres.

En choisissant la voie de l’autoédition, je prends donc mes responsabilités ; si je vends, c’est grâce à mes efforts et si je ne vends pas, c’est aussi de ma responsabilité. Je ne fais pas les choses que je devrais ou alors, je les fais mal. Dans  tous les cas, je suis la seule à blâmer.

4. Faites ce que vous aimez faire

C’est le cas : j’adore écrire, j’adore créer des visuels pour les réseaux sociaux, j’adore échanger avec mes lectrices… je ne suis as douée mais j’aime le marketing digital en plus de l’écriture. Je pourrais faire ça  tous les jours sans aucun souci.

5. Engagez-vous à être excellent dans votre domaine

Là je me demande ce que, par rapport à moi, cela signifie : est-ce en tant que romancière ou en tant qu’autoéditée  ? Je dirais les deux pour le coup : écrire le mieux possible et ensuite, être la meilleure possible en tant qu’autoéditée.

Ok alors là, j’ai encore du chemin à faire. Il faudrait que je lise et regarde des conférences ou m’inscrivent à des cours en ligne dans les deux domaines. Je n’ai pas pris de cours pour écrire, c’est instinctif depuis le début. Ce qui ne signifie pas que c’est nul, seulement que la technique et les termes qui vont avec, je ne les connais pas. Quand je lis les posts de certaines autrices, je m’aperçois que j’ignore tout et c’est vrai, cela fait amatrice, pas pro du tout.

→ apprendre les bases de l’écriture et le lexique qui va avec !

→ apprendre tout ce que tu peux sur l’autoédition

6. Travaillez plus longtemps et plus dur que les autres

Plus longtemps c’est difficile à mesurer parce que je fais cela à la maison mais je ne recule pas devant la tâche. Le matin j’y pense, en journée aussi, le soir aussi, au lieu de regarder la télé, je bosse.

7. Engagez-vous à apprendre sans arrêt

Aucun souci avec ce principe là, je le fais déjà.

8. Payez-vous en premier

Là, ça serait plutôt investissez dans votre activité, ce que je ne fais pas assez même si j’ai déjà franchi le pas d’une designer pro et des pubs sur Facebook .

9. Apprenez tout ce que vous vous pouvez sur votre business

Voilà qui rejoint le principe 5, pour être excellente dans mon domaine, je dois apprendre aussi bien le métier d’auteur que celui d’entrepreneur !

10. Ayez le meilleur service après-vente possible

Je me suis demandée de quoi il en retournait pour moi, en fait c’est simple : il s’agit de mes lectrices. Je dois répondre à chaque personne qui m’écrit, m’engager, les chouchouter aussi pour leur donner envie de revenir découvrir un autre de mes romans.

11. Soyez honnête (avec vous et les autres)

J’essaie de l’être. Je sais ce que je veux par dessus tout.

12. Restez focus sur vos priorités

Là j’ai du mal; d’autres idées, d’autres expériences viennent quelquefois me faire dévier de ma route comme ce fut le cas cette année avec l’ecommerce, l’envie d’une boutique en ligne puis le print on demand…. 

13. Développez une réputation de fiabilité et de rapidité

La réputation est importante, je le sais, et j’y travaille tous les jours.

14. Ayez la mentalité d’un grimpeur : acceptez les succès et les échecs

Pour le moment, j’ai connu peu de succès (ou alors éphémères) et beaucoup d’échecs, en terme de ventes de livres. Rien ne décolle mais je continue de grimper quand même et d’accepter de retomber à chaque fois.

15. Pratiquez l’auto-discipline dans tous les domaines de votre vie

Grosse difficulté pour moi, c’est un point à travailler.

16. Développez et exprimez votre créativité

Je m’y emploie comme par exemple avec cette chanson Butterfly, que j’ai fait mettre en musique et fait chanter.

17. Entourez-vous des bonnes personnes

Plus difficile dans la réalité, virtuellement, j’échange avec quelques unes mais pas forcément les bonnes au sens ou B. Tracy le dit. En même temps, avec ce complexe d’infériorité qui me freine, aller à la rencontre d’auteurs qui réussissent est très compliqué pour moi.

18. Prenez grand soin de votre santé

Oui, j’essaie… la migraine est quand même toujours là.

19. Prenez des décisions et soyez toujours tourné vers l’action

J’apprends et je pense ne pas être trop mauvaise. Quand ma chanteuse initiale ou ma graphiste initiale ont disparu de la circulation, je n’ai pas attendu longtemps avant d’en chercher d’autres pour donner corps à mes projets.

20. L’échec n’est pas une option

Oh que non, l’échec est formateur en principe. Je ne sais pas si j’en tire des leçons mais pour autant, je continue dans ma voie. Reste que faire chaque fois la même chose donnera chaque fois le même résultat…

21. Soyez patient et persistez quoi qu’il arrive ! Ne renoncez jamais.

Depuis Jim Rohn, « if you quit you lose » est sur mon mur. Je ne renoncerai pas non, jamais !!!

♠♠♠

Eh bien ces 21 principes sont intéressants. Ils permettent une petite introspective et pointer du doigt les choses à faire, là, où le bas blesse le plus. Je sais déjà que j’ai au moins deux grands devoirs à faire : apprendre sur l’art d’écrire et apprendre encore sur l’autoédition, le marketing et tout ce qui va avec.

Voilà l’exemple parfait d’audiobook très utile pour peur qu’on s’arrête deux secondes sur chaque principe et qu’on regarde comment nous les appliquons dans notre propre vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *